Noviscore
Partition piano à imprimer
 
Noviblog

« The Pianist » un numéro de haute voltige



Dans un spectacle au rythme endiablé, le Néo-Zélandais Thomas Monckton, à la fois clown, acrobate, mime et musicien, revisite le récital de piano classique à grand renfort de pirouettes et de facéties…

Article publié le 28 novembre 2017

Thomas Monckton l'extraterrestre

Thomas Monckton fait partie de ces artistes qu’il est difficile de qualifier tant ils ont de cordes à leur arc ! Véritable clown des temps modernes semblant débarquer tout droit d’une autre planète, il est aussi et surtout un comédien hors-pair qui réinvente le burlesque avec subtilité. Diplômé de l’École de cirque de Christchurch où il s’initie aux métiers du spectacle, il complète sa formation au sein de l’École internationale de théâtre Jacques Lecoq à Paris où il apprend aussi la comédie. Polyvalent, l’artiste jongle d’une discipline à l’autre avec autant de légèreté qu’un équilibriste de cirque et manie l’art du divertissement avec brio. 
Dans ses spectacles, Thomas Monckton a le don de nous troubler, de susciter en nous des émotions confuses, mélange ambigu de compassion et de plaisir sadique à le voir se dépêtrer de situations cocasses. Rien d’étonnant donc à ce qu’il nous rappelle étrangement Charlie Chaplin ou encore Buster Keaton, ces grands acteurs du cinéma muet des années 20.

 

"The Pianist"

Cela fait maintenant deux ans que Thomas Monckton écume les festivals du monde entier avec son dernier spectacle « The Pianist » qui met le piano à l’honneur. Depuis deux mois, il s’est enfin décidé à poser son instrument sur la scène parisienne, pour le plus grand plaisir du public français. 
Dès le lever du rideau, le décor est planté et le public se laisse aussitôt séduire par ce pianiste-clown malchanceux dont la maladresse est touchante. Déterminé à offrir coûte que coûte son récital, le musicien doit cependant faire face à une série d’imprévus qui freinent son élan et le déstabilisent… S’engage alors une lutte sans merci entre l’homme et son instrument mais la bataille semble perdue d’avance et le spectateur impuissant doit finalement se résoudre à accepter l’inévitable… 
Entre pitreries et cabrioles en tout genre, Thomas Monckton livre une performance physique et comique hors du commun. Une prouesse artistique au rythme déchaîné et d’une poésie visuelle à couper le souffle.      
Pour info, « The Pianist » sera en tournée dans toute la France au mois de décembre prochain. A bon entendeur…