Noviscore
Partition piano à imprimer
 
Noviblog

Les footballeurs aussi ont du talent

Qui a dit que les joueurs de foot ne savaient que taper dans une balle ? Umut Bozok, star du Nîmes Olympique, n’est pas seulement un pro du ballon rond, c’est aussi un pianiste confirmé…

Article publié le 23 octobre 2018

Un parcours atypique

Le footballeur franco-turque, Umut Bozok, évolue au poste d’attaquant au Nîmes Olympique depuis 2017. Élu meilleur buteur du championnat de Ligue 2 de la saison 2017-2018, il permet à son équipe de décrocher l’accession en Ligue 1. 
Ce joueur plein d’avenir commence le foot à cinq ans dans le petit club amateur de sa ville natale de Saint-Avold, en Lorraine. À l’époque, il n’est pas le plus doué et le foot, loin d’être une passion, est un passe-temps comme un autre. Il faut dire que son père, fin musicien et grand amateur de guitare traditionnelle turque, est bien plus ouvert à la culture musicale qu’à la pratique sportive. Rien d’étonnant donc à ce que le jeune Umut privilégie le conservatoire de musique au stade de l’Étoile Naborienne. Mais bien qu’il se montre plus assidu aux cours de piano qu’aux entraînements de foot, il persévère néanmoins et intègre le centre de formation du FC Metz en 2011, à l’âge de 15 ans. Toutefois, malgré de belles performances, le jeune joueur ne brille pas par ses qualités physiques et le club s’en sépare après cinq ans de collaboration. Il est finalement recruté par Marseille Consolat qui voit en lui un futur grand attaquant. Pari gagné ! Il fait les beaux jours du club avec 17 buts marqués en championnat et séduit le Nîmes Olympique avec lequel il signe un contrat de 3 ans, en 2017. 
Umut Bozok fait une première saison exceptionnelle et les journalistes le surnomment le Mbappé de la Ligue 2. Espérons qu’il suive le même chemin que son homologue…

 

Le pianiste des stades

Parallèlement à sa carrière de sportif, Umut Bozok n’a jamais abandonné la musique. Il étudie le piano dès l’âge de trois ans et sort diplômé du Conservatoire de Moselle après onze ans d’apprentissage. Il partage même la scène avec son père qu'il accompagne dans des festivals et des mariages turcs. 
Aujourd’hui, le buteur de génie considère la musique comme un bel anti-stress et un formidable outil de concentration. Avant chaque match, Umut se livre au même rituel incontournable, il s'isole pour écouter la bande originale d'Intouchables, splendide oeuvre du talentueux compositeur italien Ludovico Einaudi. Un moment hors du temps qui l’apaise et lui permet de se recentrer avant d’entrer en jeu. Mais Umut Bozok n’en oublie pas pour autant ses coéquipiers pour lesquels il joue dans les vestiaires. Histoire d’animer la troisième mi-temps… 
Comme si la nature ne l’avait pas assez gâté, Umut Bozok n’est pas seulement un virtuose du foot et du piano, c’est aussi un jeune homme éminemment sympathique, d’une rare intelligence et d’une grande humilité...  
Dimanche 7 octobre dernier, le jeune attaquant de 22 ans était l’invité de Nicolas Tourriol dans l’émission « J+1 » sur Canal +. L’occasion de nous faire profiter de ses talents de pianiste en interprétant le célèbre Bella Ciao de La Casa de Papel, la série phénomène qui cartonne sur Netflix.