Noviscore
Partition piano à imprimer
 
Noviblog

La belle leçon de piano du confinement

La pandémie de coronavirus et le confinement qu’elle a généré ont fait naître de beaux élans de solidarité chez les français... Signe rassurant que l’homme peut encore faire preuve d’humanité dans les coups durs. En témoigne ce joli récital de piano donné dans un Ehpad…


Article publié le 12 mai 2020

Quand les pires évènements donnent naissance à de belles histoires… 

C’est le cas de cette crise sanitaire qui ébranle la planète depuis des mois. Si celle-ci réveille nos pires angoisses, elle révèle également une facette bien plus noble de notre nature. L’homme est manifestement capable de solidarité dans l’épreuve et c’est réconfortant !  
Alors que le monde entier n’a eu d’autre choix que de se calfeutrer, les personnes âgées coincées dans les Ehpad, sont à l’évidence celles qui ont le plus souffert de cet isolement forcé. C’était sans compter sur l’imagination débordante de certaines personnes qui ont tout tenté pour les divertir… Claire Boissier, professeur de piano à Lavérune près de Montpellier, est l’une d’entre elles. Pendant cette délicate période de confinement, elle s’est rendue deux fois par semaine dans la maison de retraite qu’occupe sa maman pour offrir aux pensionnaires une parenthèse d’espoir et de bonheur. Dans la cour de l’établissement, sous les fenêtres des résidents, elle a posé son instrument, ses enceintes et ses partitions de piano pour la plus grande joie de ses auditeurs. Pendant 45 minutes, elle a rendu le sourire à des centaines de gens, personnel soignant et résidents, en interprétant du classique dont le « Prélude n°1 » de Bach, « Gnossienne n°1 » d’Éric Satie, « The Entertainer » de Scott Joplin, « Take Five » de Paul Desmond ou encore « River flows in you » de Yiruma. Après sa prestation, la pianiste a déclaré : « C’était magique de les voir heureux. Ils sont tous sortis sur leur balcon et il se sont vus alors que d’ordinaire, ils sont chacun dans leur chambre ».  
Un peu de magie distillée à coup de notes de musique que Claire Boissier a aussi offert à d’autres Ehpad… Un acte purement gratuit, preuve que la bienveillance existe encore... 
Chapeau bas, chère madame, pour cette belle démonstration de solidarité !