Noviscore
Partition piano à imprimer
 
Noviblog

Pluie de pianos à Mayenne

Le 12ème Concours International de piano de Mayenne s’est tenu au Théâtre Municipal du 12 au 14 avril dernier et la ville a sorti le grand jeu pour promouvoir l’évènement…


Article publié le 23 avril 2019

Des pianos dans tous leurs états

Pour cette 12ème édition du Concours International de piano, le Conservatoire de musique de Mayenne a fait appel à la compagnie « La Volière aux pianos » pour en assurer la promotion. L’association a misé sur l’originalité pour séduire les mayennais et les inciter à découvrir ce fabuleux instrument qu’est le piano.  
Pour l’occasion, des dizaines de pianos ont fleuri un peu partout dans la ville telles des météorites tombées de nulle part et ont envahi les rues, les places et les jardins pour le plus grand plaisir des yeux et des oreilles ! Immergés dans les eaux sombres de la Mayenne, suspendus dans les airs devant l’auditorium du pôle culturel, parachutés sur l’esplanade du Théâtre, ces pianos peu ordinaires ont éveillé la curiosité des nombreux passants.    
Cerise sur le gâteau, un piano de massage a été mis à la disposition des candidats dans le hall du Grand Nord pour leur permettre de se détendre entre chaque prestation. L’instrument transmettaient les sons à un fauteuil massant grâce à des capteurs installés sur les touches du piano. L’animation a remporté un franc succès.  
Une campagne publicitaire qui semble avoir fait mouche puisque les mayennais se sont déplacés en masse pour assister au concours.

 

Une renommée grandissante

Chaque année, le Concours International de piano de Mayenne attire les pianistes du monde entier. Pour cette 12ème édition, pas moins de 60 participants âgés de 16 à 31 ans et issus des cinq continents se sont affrontés dans une compétition de haute voltige. 
Un concours d’exception au cours duquel chaque candidat a 10 minutes pour convaincre et séduire un jury intraitable. À tour de rôle, ils rivalisent de talent et jouent quelques-unes des oeuvres les plus difficiles jamais écrites pour le piano.  
Après trois jours d’une lutte acharnée, les résultats sont enfin tombés dimanche 14 avril 2019. 
Le jury qui a tenu a souligné l’excellence des finalistes et la diversité des programmes proposés, a décerné le premier prix à la pianiste coréenne Noh Hansol, âgée de 27 ans. Elle a su conquérir son public en jouant Mozart et Rachmaninov avec une rare finesse et une maîtrise sans pareille. Son compatriote Lee Minsung remporte le 2ème prix et le colombien Ricardo Agosta, le 3ème prix. Le benjamin du concours, le français Théotime Guillot, 16 ans, s’en sort avec les honneurs puisqu’il obtient le 4ème prix. À noter également, la très belle performance du jeune serbe Pavel Kristic, 20 ans, qui rafle quatre prix dont celui du public et du pianiste le plus prometteur. 
Nul doute que les mayennais attendront la prochaine édition avec impatience…