Noviscore
Partition piano à imprimer
artist-Maurice Ravel

Maurice Ravel

Maurice Ravel, auteur du très célèbre « Boléro » est l’un des compositeurs français les plus connus au monde. Né en 1875, il hérite de son père, ingénieur renommé, un esprit créatif et novateur et de sa mère, basque d’origine, une passion pour la culture hispanique qui transparaitra dans la plupart de ses oeuvres. Le jeune Maurice manifeste, très tôt, un don certain pour la musique, pour le plus grand bonheur de ses parents, membres fidèles des cercles culturels de l’époque. À 14 ans, il entre au Conservatoire de Paris où il étudie le piano et l’harmonie sous la férule de Charles de Bériot. Durant ces années d’apprentissage, il impressionne ses professeurs par son audace et révèle une personnalité très affirmée. Fervent admirateur d’Erik Satie, il s’inspire de son excentricité pour composer ses premières oeuvres, déterminé à en découdre avec les traditions poussiéreuses. Ravel impose ainsi un style résolument moderne mais son écriture avant-gardiste suscite la polémique et provoque les foudres des conservateurs qui lui refusent quatre ans de suite le prix de Rome et l’excluent du concours la cinquième année parce qu’il dépasse de quelques semaines la limite d’âge. L’affaire provoque l’indignation générale et le tapage médiatique qui s’ensuit est une formidable publicité qui lui permet d’asseoir sa notoriété. Les années 1901-1908 sont particulièrement fécondes et voient naître notamment la pièce pour piano « Jeux d’eau » et le chef-d’oeuvre pianistique « Gaspard de la nuit ». En 1909, Ravel entame une première tournée de concerts à l’étranger qui fait un triomphe mais la guerre s’en mêle et le compositeur interrompt sa carrière pour s’engager. Réformé en 1917 pour dysenterie, Maurice Ravel n’est plus le même, il souffre d’insomnie et traverse une longue période de dépression dont il met plusieurs années à se remettre. Il renoue néanmoins avec l’écriture et compose plusieurs oeuvres en hommage à ses amis tombés au front. Le décès de Claude Debussy le promeut alors plus grand compositeur français vivant. Dès lors, sa notoriété croissante lui vaut d’être grandement sollicité notamment à l’étranger mais Ravel, désabusé, accueille ce succès avec beaucoup de détachement. En 1928, c’est la consécration, son « Boléro » est encensé par la critique et reçoit une ovation planétaire. Il compose bien d’autres chefs-d’oeuvre jusqu’à ce jour de 1933 où les premiers signes d’une maladie neurodégénérative se font sentir… Si ses facultés intellectuelles demeurent intactes, il perd peu peu l’usage de ses membres et de la parole; il ne peut plus composer et cet état d’impuissance le plonge dans un profond tourment. Il décède en 1937 suite à une opération du cerveau.

Toutes les partitions de Maurice Ravel