Noviscore
Partition piano à imprimer
artist-Chet Baker

Chet Baker

Chesney Henry Baker, plus connu sous le nom de Chet Baker, est un trompettiste et chanteur de jazz américain, né en 1929 et disparu tragiquement en 1988 après une consommation excessive de drogues. Surnommé le James Dean du jazz, il connaît un succès fulgurant avant la descente aux enfers. Son père, guitariste professionnel, lui transmet très tôt sa passion pour la musique et l’initie au trombone. Mais le jeune Chet qui a du mal à dompter l’instrument, l’échange très vite contre une trompette. Une vocation est née… Chet fait ses débuts au sein de l’orchestre scolaire de Glendale et s’inspire de ses idoles, le trompettiste Harry James et le saxophoniste Lester Young. Après le service militaire, il s’engage dans l’armée et découvre le Bebop. De retour à la vie civile, il poursuit ses études au El Camino College de Los Angeles où il étudie l’histoire de la musique et l’harmonie mais une déception amoureuse le motive à s’engager à nouveau avant d’être réformé pour comportement inadapté à la vie militaire. En 1952, il se produit dans des clubs de jazz et entame une tournée avec le saxophoniste Charlie Parker avant de rejoindre le groupe de Gerry Mulligan en 1953. L’entente est parfaite entre les deux musiciens qui deviennent rapidement très populaires, notamment grâce au solo mémorable de Chet Baker sur « My Funny Valentine » qui devient un succès planétaire. La même année, le chanteur fait face à une première arrestation pour détention de drogue et écope de six mois de prison avec sursis tandis que Mulligan est condamné. Le groupe est contraint de se séparer. Baker sort alors son premier album « Chet Baker Sings » qui le propulse au rang d’icône et lui vaut le titre très convoité de trompettiste de l’année. Surfant sur la vague du succès, il part conquérir l’Europe en 1955 et signe un contrat avec le label français Barclay. À son retour, il enregistre plusieurs disques avec le saxophoniste Hart Pepper mais sa dépendance à la drogue devient dangereuse car sa consommation est quotidienne. Un nouveau séjour en Europe de 1959 à 1964 est jalonné de scandales, il est emprisonné à plusieurs reprises en Italie et en Allemagne pour possession de stupéfiants. Lorsque Chet Baker revient en Amérique en 1965, sa popularité s’est envolée. S’amorce alors une longue traversé du désert dont il ne parvient pas à sortir. Violemment agressé par une bande de dealers, il s’en sort avec les dents cassées et la mâchoire fracturée. Jouer de la trompette devient alors un supplice. Dans les années 70-80, il enchaine les tournées en Europe et aux États-Unis mais le succès n’est plus au rendez-vous malgré l’accueil chaleureux des critiques. Le 13 mai 1988, il décède en chutant de la fenêtre de sa chambre d’hôtel après avoir consommé une quantité importante d’héroïne et de coacaïne. 

Toutes les partitions de Chet Baker