Offre spéciale Week-end  Variété française & internationale

Rouget de Lisle

Rouget de Lisle est un officier de l’armée française à la fois poète et auteur dramatique. En 1782, à tout juste 22 ans, il intègre l’école royale du génie civile, connue pour son haut niveau d’enseignement. Élève brillant, il devient lieutenant en 1789 puis Capitaine en 1791, année où il rejoint l’Armée du Rhin. En parallèle, il s’adonne quotidiennement à ses deux passions que sont la musique et la poésie. Il fréquente assidûment les milieux artistiques et se lie d’amitié avec Ignace Pleyel, futur célèbre compositeur... Au début de la Révolution, il rencontre le baron Philippe-Frederic de Dietrich, maire de Strasbourg qui lui demande d’écrire un chant afin d’encourager les soldats. Dans la nuit du 25 au 26 avril 1792, Rouget de Lisle compose le "Chant de Guerre de l’Armée du Rhin". Quelques jours plus tard, à Marseille, des soldats volontaires se préparent à rejoindre Paris pour défendre leur patrie en danger. En chemin, ils entonnent ce chant révolutionnaire qui deviendra "La Marseillaise" le 30 juillet 1792. Il est ensuite décrété chant national le 14 juillet 1795 puis hymne national le 14 juillet 1879 sous la IIIème République. Le 10 août 1792, Rouget de Lisle est destitué de ses fonctions de capitaine pour avoir protesté contre l’internement de Louis XVI. Il est toutefois réhabilité et rejoint l’armée du Nord puis l’armée des côtes de Brest en 1795. Il démissionne en 1796. Il termine ses jours de façon précaire. Malade et sans argent, il est hébergé chez des amis et survit grâce à une petite pension attribuée par le roi Louis-Philippe Ier. Il décède le 26 juin 1836.

Toutes les partitions
de Rouget de Lisle

65;6003;1c