Noviscore
Partition piano à imprimer
artist-Nat King Cole

Nat King Cole

Le pianiste et chanteur américain, Nat King Cole, est une figure emblématique du jazz. Né dans l’Alabama en 1919, il est le fils d’un pasteur et d’une musicienne qui dirige le choeur de la paroisse où prêche son mari. La famille déménage très vite dans le quartier de Bronzeville à Chicago, haut lieu du jazz et du rythm and blues. Le jeune Nat étudie le piano et l’orgue avec sa maman et s’initie au jazz, au gospel et à la musique classique. Il se produit pour la première fois en public à l’âge de cinq ans et forme son premier groupe de jazz au lycée. À cette époque, le nom de Nat Cole fait déjà le tour des clubs de jazz de la ville, ce qui lui vaut le surnom de « King ». Il adopte alors le pseudonyme de Nat King Cole… En 1937, Nat n’a que 18 ans lorsqu’il forme The Nat King Cole Trio avec le guitariste Oscar Moore et le bassiste Wesley Prince. Ils jouent principalement dans les clubs de Los Angeles et le jeune Nat s’adonne alors spontanément au chant. C’est sa voix qui vaut au groupe un début de notoriété. Les trois complices signent leur premier contrat et enregistrent le titre « Straighten Up and Fly Right » qui fait un tabac. Dès lors, Nat King Cole attire tous les regards. Les succès s’enchainent pour le chanteur et ses musiciens ne sont plus considérés que comme de simples accompagnateurs, à tel point que Oscar Moore décide d’abandonner le navire. En l’espace de quelques mois, ils sortent plusieurs tubes dont « The Christmas Song », « For Sentimental Reason » et « Nature Boy », l’un des plus gros hits de Nat King Cole. Le trio s’agrandit et devient un quatuor mais c’est toujours Nat qui occupe le devant de la scène. En 1951, il sort « Unforgettable », un monument du jazz. En parallèle de sa carrière de chanteur, il se lance également dans le cinéma et jouera dans de nombreux films. En 1958, fort de sa notoriété, il est le premier afro-américain à présenter une émission de télé dans une Amérique encore dévorée par le racisme. Il devient un fervent militant des droits civiques aux États-Unis. À la fin des années 50, il enregistre plusieurs albums en espagnol et sort le reprise de « Quizás, quizás, quizás » qui devient un véritable succès planétaire. Mais au début des années 60, la voix de Nat King Cole change, elle devient plus rauque et cela inquiète ses musiciens… En 1964, on lui diagnostique un cancer des poumons. Il décède le 15 février 1965. 

Toutes les partitions de Nat King Cole