Offre spéciale Week-end  Variété française & internationale

Joseph Haydn

Joseph Haydn est un compositeur autrichien. Il est l’un des pères fondateurs du classicisme viennois au même titre que Mozart et Beethoven. Il découvre la musique alors qu’il n’a que 6 ans et devient petit chanteur au sein du chœur d’enfants de la Cathédrale Saint-Étienne de Vienne à l’âge de 7 ans. À l’adolescence, Haydn qui a mué, se voit contraint d’abandonner le chant. Il passe alors par une période difficile et gagne sa vie en jouant du clavecin, du violon et de l’orgue lors de bals et en dispensant des leçons de piano à de jeunes élèves. À l’âge de 20 ans, il fait la connaissance du compositeur et pédagogue italien, Nicola Porpora, qui l’embauche comme secrétaire particulier. À son contact, Haydn se forme à la composition et écrit ses premières œuvres. Il compose notamment les fameux quatuors à cordes qui sont à l’origine de sa renommée ainsi que des symphonies. Par la suite, Haydn passera près de 20 ans au service de l’une des familles les plus fortunées de la noblesse hongroise, celle des princes Esterházy. Si au départ, Haydn réserve l’exclusivité de ses créations au prince, le succès ne tarde pas à venir et sa réputation ne cesse de grandir, si bien que les commandes affluent de toute part. Ses symphonies sont si populaires que Paris et Londres se les arrachent alors même que le compositeur n’y a jamais mis les pieds. Haydn a 52 ans lorsqu’il rencontre Mozart, de 24 ans son cadet. Les deux musiciens se lient d’une amitié profonde faite d’admiration réciproque. Une relation unique qui prendra fin à la mort de Mozart en 1791. Cette même année, Haydn rejoint Londres où son succès est total et immédiat. De retour à Vienne l’année suivante, Beethoven alors âgé de 22 ans, devient son élève mais l’atmosphère entre eux est électrique et leur collaboration prend fin rapidement. Si les sonates pour piano de Beethoven ont marqué leur époque, celles de Haydn n’en sont pas moins populaires. À noter que Haydn a composé la mélodie de l’hymne national allemand "Deutschlandlied".

Toutes les partitions
de Joseph Haydn

65;6003;1c