Noviscore
Partition piano à imprimer
artist-Alain Souchon

Alain Souchon

Alain Souchon de son vrai nom Alain Kienast est un auteur-compositeur et chanteur français né en 1944 à Casablanca. Le jeune Alain est un élève médiocre. Solitaire et rêveur, il est plus intéressé par la musique et la poésie que par les études, c’est pourquoi il rate son bac par trois fois. À l’adolescence, il se découvre une passion pour la guitare et compose ses premières chansons. Les débuts sont difficiles, il enchaine les petits concerts et sort trois disques en 1971 mais le succès n’est pas au rendez-vous. Il faut attendre 1974 et sa rencontre avec Laurent Voulzy pour que la chance lui sourit enfin. La complicité entre les deux artistes est immédiate et leur complémentarité est totale. Si Laurent Voulzy est un compositeur de talent, Souchon est plus doué pour les textes. Ils entament alors une longue collaboration qui durera toute leur vie. Ils travaillent ensemble sur le premier album de Souchon « J’ai dix ans » dont le titre éponyme devient le premier tube du chanteur. Les succès se suivent. L’opus « Jamais content » sort en 1977, il contient notamment la chanson « Allô Maman bobo » qui restera à jamais le titre le plus célèbre de son répertoire. En 1980, après avoir assuré les premières parties des spectacles de Jean-Jacques Goldman et Thierry Le Luron à l’Olympia, c’est en vedette qu’il revient finalement dans cette salle mythique où il fait un triomphe. En 1985, il écrit les paroles de la chanson « Belle-Ile-en-Mer, Marie Galante », l’un des plus grands hits de Laurent Voulzy. En 1991, il remporte une Victoire de la Musique pour l’album « Nickel » et en 1993, il confirme ce succès avec l’album « C’est déjà ça » porté par le sublime « Foule sentimentale ». Les années qui suivent sont tout aussi fructueuses. En 2014, il sort avec son complice de toujours un premier album en duo intitulé « Alain Souchon & Laurent Voulzy ». Alain Souchon s'impose comme l'un des artistes les plus récompensés des Victoires de la Musique depuis la création de la cérémonie en 1985.

Toutes les partitions de Alain Souchon